•  
  •  
  •  
  •  

Bien arrivé après un vol parfait de 4h40…38 degrés….

La pensée du jour avant de prendre la direction de la Mer Morte…..

La nuit a décidé de me maintenir en semi conscience, peut être pour me faire réaliser que ce n’est pas un voyage comme les autres que j’entreprends ici… Je dois avouer que ce n’est pas, pour de nombreuses raisons, une destination que j’avais couchée dans ma to do list des contrées à explorer et que c’est plutôt une opportunité que j’ai saisie, dans ma quête de nouvelles cultures, paysages et populations, et qui m’a amené à entamer cette aventure, prendre cet avion ce matin à 6h55 à Orly.
Quelle belle occasion j’avais là de partager la découverte de ce pays chargé de symboles, d’histoire et si controversé dans la géopolitique mondiale en compagnie de mon amie et sa famille, bercée depuis l’enfance par cette riche culture ….
Après 3 années de voyage à explorer RIO, LA MALAISIE, SINGAPOUR, LONDRES, LE LAOS, LA THAILANDE, L’ECOSSE, ISRAËL accueille ma soif de découverte et d’enrichissement personnel.
Pour cheminer une petite semaine dans ce pays, j’ai décidé, sur des conseils avisés, d’être accompagné par une personne supplémentaire… ALBERT LONDRES va ainsi m’épauler en terre promise dans cette quête du savoir, de la culture, de l’origine du monde, du berceau de l’humanité selon sa vision de l’ humanité , sur cette terre chargée d’histoire et d’émotions… Plus que m’accompagner, il va m’ initier en posant les bases de l’histoire juive telle qui la ressent en parcourant l’Europe en 1929 et je vais continuer son voyage dans un Etat qui n’existait pas à ce moment la….
Cela tombe bien il était journaliste- écrivain ! Même si loin de moi l’idée ne serait-ce que fugace, de m’octroyer un quelconque talent similaire et de m’y comparer, il n’en est pas moins vrai que mes aspirations d’écriture convergent vers ce style, itinérant et descriptif.

Je serai donc un goy errant au pays des Juifs…
La Mer Morte, Massada et sa forteresse, les chutes de En gedi, Jérusalem où j’ ai une mission qui me tient à cœur (je n’oublierai pas Consuelo) puis Tel Aviv accueilleront nos pas, nos regards, nos rires, nos émotions. J’espère que ces lieux garderont l’empreinte discrète, émotionnelle et énergétique de notre passage et que nous saurons respecter ce qu’ils vont nous transmettre…

Anecdote 1: il est quand même étonnant en ces temps qui courent, qu’à Orly sud les vols pour Tel Aviv côtoient ceux pour Marrakech, Oujda, Tunis et autres pays musulmans. N’est ce pas la tenter le diable et prendre des risques inutiles quand on connaît les forts antagonismes historiques (j’édulcore le terme pour éviter toute polémique et ménager les susceptibilités ….)
Est ce de la pure démagogie, de l’inertie aéroportuaire française ou de la simple inconscience ?

14670619_1174386742627649_8596844510068978907_n