•  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aujourd’hui nous avons décidé de consacrer notre journée à cet immense fleuve, synonyme d’exotisme et source de tant de livres,  films et autres photos qui nous font découvrir l’Asie…. Le Mekong… Je pars avec « ma fiancée » prendre une pirogue pour naviguer sur ces eaux énigmatiques et légendaires… Nous avons choisi comme « alibi » à cette balade sur le Mekong les grottes de Pak Ou.. Mais en fait très sincèrement, cela nous est un peu égal… Nous voguons paisiblement,  seuls sur cette immense embarcation qui, il faut le reconnaître, est luxueuse et pourrait contraster avec notre volonté initiale mais qui se révèle être en fait un  choix judicieux et surtout non délibéré (inhérent à une rencontre fortuite sur les berges du mekong à Luang prabang avec un étudiant lao en français….)
Nous effectuons cette remontée du mekong dans des conditions idylliques si ce n’est cette brume persistante depuis déjà quelques jours et qui est préjudiciable à l’observation de la nature mais également aux photos que nous souhaitions partager avec vous,  moustiquaire géante dont nous ne savons toujours pas si c’est un phénomène météorologique ou si elle est imputable aux cultures sur brûlis…. Peu de lao parlent bien et comprennent l’anglais…. Il est difficile de savoir…
Durant cette balade fluviale nous avons  pu apercevoir les montagnes floues qui se dessinent et trônent sur chaque berge, des enfants s’ebrouer dans les eaux saumâtres du fleuve,  des buffles brouter,  des libellules virevolter, la pagode se ravitailler sur une station nautique…Et quand on aime les gens,  la nature et observer ce qui nous entoure on aperçoit… Un éléphant… En liberté… extraordinaire!! Je donne sûrement  l’impression de m’enthousiasmer comme un enfant mais voir un éléphant en liberté, à fortiori en pleine journée,  est rare et inespéré.. Le matin de bonne heure ils viennent boire et se nettoyer mais en journée ils restent généralement à l’ombre de la végétation luxuriante…C’est une chance inouïe… Nous l’avons cherché en Malaisie et jamais trouvé… Il est venu à nous ici…
Nous nous sommes auparavant arrêtés dans un village organisé pour les touristes mais néanmoins agréable car la gentillesses des lao prédomine… on nous a servi trois digestifs avant même de déjeuner, puis avons déjeuné dans un décor de carte postale… En face des grottes qui ne valent que par leur emplacement… En effet aucun intérêt intérieurement  comme on pouvait s’en douter et comme on nous l’avait prédit… Mais peu importe car l’emballage lui était en soie…
Retour dans le sens du courant avec un fond musical en apparence kitsch pour nous occidentaux mais qui puise toute sa valeur et son respect dans la tradition locale… Et confère à ce retour,  quand on se donne la peine de laisser l’air caresser son visage, son regard et ses pensées divaguer sur le Mekong à perte de vue, sur la végétation et le reflet d’un soleil dans sa phase descendante sur les eaux tumultueuses,  une poésie locale et un exotisme incontestable. Nous sommes ailleurs… Pour peu que l’on en doutait encore. Rien ne ressemble à ce que l’on a chez nous, absolument rien….. Et c’est bon!
Cette belle journée est malheureusement gâchée par la nouvelle des attentats à Bruxelles…. J’ai une pensée forte pour certain(es) qui se reconnaîtront…
Et nous on espère que la tension sera retombée pour notre arrivée mardi prochain….

image

image

image

image

Posté avec WordPress pour Android